Le Pic noir

Dryocopus martius

Caractéristiques et description

Le Pic noir, du nom latin « Dryocopus martius », est le plus grand des pics d'Europe avec une envergure de 73 cm.

De la taille d'une Corneille noire, son plumage est entièrement noir excepté la calotte au-dessus de la tête totalement rouge, légèrement huppée sur l'arrière du crâne. Chez la femelle, cette calotte est réduite sur l'arrière de la tête uniquement.

Son anatomie est adaptée pour taper avec son bec sur les arbres et possède une langue prolongée afin de pouvoir déloger les larves dont il se nourrit.

Ses pattes sont munies d'orteils opposés 2 à 2.

Habitat (Biotope)

Le Pic noir est présent dans les espaces arborés, dans les taïgas et les forêts denses.

Il affectionne les grands massifs forestiers et les zones d'arbres espacées.

Comportement

Le Pic noir est un oiseau sédentaire qui n'est actif que le jour.

Poussant des cris puissants résonnant dans les bois à de grandes distances, il frappe également sur les troncs creux, choisissant bien ceux dont la résonance lui convient pour signaler sa présence.

Il grimpe rapidement le long des troncs d'arbre, se camouflant derrière le tronc dès qu'il repère un danger potentiel. Il change rapidement d'arbre ou s'éloigne d'un vol puissant, irrégulier et ondulant.

Reproduction

Le Pic noir mâle choisit un site avant la parade nuptial débutant en janvier et le propose à sa femelle quand celle-ci est conquise.

Il creuse le nid en forant un trou dans un arbre sain ou malade, à près de 15 m de haut.

La femelle y pond en général 3 à 5 oeufs qui incuberont pendant une quinzaine de jours.

L'envol des jeunes est assez rapide et se produit souvent au bout de 30 jours.

Cris / Voix

Le Pic noir a un riche répertoire de cris très sonores. Il est souvent entendu toute l'année, en vol et en poussant des cris d'alarme "krruk krruk krruk..."

Au moment de se poser, il émet un cri aigu "kliiiih-èh".

Son chant d'une hauteur uniforme est un "kou, kui, kui-kui-kui-kui-kui..."

Quand il ne chante pas, il tambourine au printemps par des séries de percussions puissantes et sonores comme des salves d'arme automatique qu'on peut entendre de 2 à 4 km.