Le Grèbe castagneux

Tachybaptus ruficollis

Caractéristiques et description

Le Grèbe castagneux, du nom latin « Tachybaptus ruficollis », est un petit oiseau aquatique de 30 cm environ.

Plongeant très souvent, en plumage nuptial il est de couleur "châtaigne" au niveau du cou, noir sur le dos et une calotte noire sur le haut de la tête.

Une tâche jaune à la commissure du bec est uniquement visible pendant la période nuptiale.

En hiver, sa couleur passe au chamois brun, noire sur le dos et la tête et la tâche du bec disparaît.

Habitat (Biotope)

Le Grèbe castagneux est un habitant des étangs et des mares à végétation fournie, au milieu des nénuphares et parfois des roseaux.

Il affectionne également les zones humides très peu profondes où il peut nidifier.

Comportement

Le Grèbe castagneux est un oiseau très farouche, qui plonge à la moindre alerte et ne se laisse pas facilement observer.

En période nuptiale, il est très bruyant et on peut l'entendre sur les plans d'eau à plusieurs centaines de mètres.

Il n'hésite pas à poursuivre d'éventuels concurrents ou prétendants, réalisant de véritables cavalcades sur les mares.

Reproduction

Le Grèbe castagneux construit son nid sous forme d'un radeau avec des brindilles et des roseaux.

La femelle pond entre 5 et 6 oeufs qui écloront au bout de 25 jours environ.

Les jeunes grèbes sont nidifuges et quittent donc le nid dès la naissance, rejoignant leurs parents dans l'eau et se réfugiant parfois sur leur dos entre les ailes.

Ils ne pourront voler qu'au bout d'un mois.

Cris / Voix

Le Grèbe castagneux a un cri varié, aigu : "bii-iip" et "bit-bit-bit" pouvant s'accélerer en un trille aigu et hennissant, souvent prolongé et en choeur "bibibibibibibi..." un peu comme l'appel du Coucou gris femelle.

En hiver, il est silencieux.