L'Aigrette garzette

Egretta garzetta

Caractéristiques et description

L'Aigrette garzette, du nom latin « Egretta garzetta », est un petit héron blanc très répandu sur le globe.

Mise à part le bec et les pattes, cette aigrette est d'un blanc immaculé. Le bec est fin et noir ainsi que les pattes dont seules les extrémités sont jaunes.

Très élancée, en période nuptiale elle est affublée de deux très longues fines plumes à la nuque.

Habitat (Biotope)

L'Aigrette garzette fréquente une large gamme d'habitats, mais avec une constante : la présence d'eau libre, douce ou saumâtre, dans laquelle elle trouve sa nourriture. On la trouve au bord d'étangs, de cours d'eau, de lagunes et de lacs, lieux qu'elle privilégie pour pêcher dans une eau peu profonde.

Comportement

Migratrice, elle occupe parfois en petite colonie ses zones de pêche. Sa technique est reconnaissable car elle avance tout en agitant ses pattes afin de faire sortir les petits poissons ou en courant rapidement. Contrairement à de nombreux petits hérons de son espèce, elle n'utilise pas ses ailes pour chasser en couvrant la surface de l'eau mais les écartent pour éviter toute réverbération du soleil.

Reproduction

L'Aigrette garzette niche une fois par an, le plus souvent au sol dans les roselières, au milieu d'autres espèces d'oiseaux aquatiques.

Le nid est de taille moyenne et peut accueillir jusqu'à 5 oeufs.

L'éclosion a lieu au bout de 25 jours et les juvéniles prendront leur envol au bout de 5 semaines

Cris / Voix

C'est un oiseau qui est muet la plupart du temps que ce soit en colonie ou seul. Il peut émettre un "aaaaah" bref à l'envol sous forme d'un soupir rude