-A +A

Découvrir Vitry-le-François

Marchez sur les traces de François 1er pour y découvrir son héritage

Ville de patrimoine et d’Histoire 

Située à 15 minutes du Lac du Der en Champagne, aux portes du vignoble des Coteaux Vitryats, Vitry-le-François est une ville d’à peine 13 000 âmes et un petit coin de France sympathique pour faire une halte reposante.

Lègue du souverain de France François 1er, l’histoire de Vitry-le-François commence en 1545. Véritable cité fortifiée à sa création, le visage de la ville a profondément changé au cours des siècles et des aléas historiques.

Néanmoins, vous pouvez toujours y observer quelques curiosités de son passé. Par exemple, comment ne pas évoquer son plan de construction en damier imaginé dès la conception de la cité. La géométrie des rues vous offre des vues dégagées et surprenantes.

Il est possible, entre autres, d’apercevoir la Porte du Pont depuis l’extrémité du centre-ville. Elle est le dernier vestige important des anciennes fortifications de la ville et se dresse fièrement à l’entrée Nord de Vitry-le-François. Ce serait bien dommage pour vous de la louper.

Aussi, s’il y a bien une chose à faire à Vitry-le-François, c’est la visite de la Collégiale Notre-Dame-de-l ’Assomption, une des plus belles églises de l’Est de la France. Majestueuse et secrète, elle n’attend qu’une chose, que vous alliez à la rencontre de ses pépites qui se dévoileront le long de votre parcours. La Collégiale est située à proximité de la Place d’Armes, cœur de Vitry-le-François, lieu vivant et animé où les vitryats aiment se retrouver.

Pour les amateurs de promenade, nous vous suggérons un petit détour du côté de l’Hôtel de Ville. Son jardin est l’endroit idéal pour vous offrir un réel moment de détente. Vous pouvez d’ailleurs prolonger cette balade calme en longeant le canal entre Champagne-Bourgogne qui se situe à quelques pas de là.

Enfin, pour les plus gourmands, nous vous invitons à aller flâner sur le marché́ de Vitry-le-François. Sous une impressionnante Halle en béton armé, c’est ici que l’on apprécie au rythme des saisons les couleurs et les saveurs des fruits, légumes, charcuteries et fromages de nos producteurs locaux.

Happé par l’odeur du café et des croissants au petit matin ou par les effluves de plats mijotés le midi et le soir, nos cafés et restaurants sont le point de ralliement ultime pour satisfaire votre faim ou vos petits plaisirs gourmets.

Envie de découvrir notre ville sous un autre angle ? Suivez-nous pour une visite guidée pleine de surprises !

Je réserve ma visite guidée

Le saviez-vous ?
Vitry-le-François est surnommée la cité rose. En effet, après la Seconde Guerre Mondiale, la cité vitryate est en ruines. Toulouse, alors nommée « Ville rose » devient la marraine de guerre de Vitry-le-François et aide les vitryats à reconstruire leur ville. Depuis lors, Vitry-le-François est appelée « la cité rose ».

3 questions à Yvan Broussard

Habitant de Vitry-le-François et Greeter

Quels lieux aimez-vous fréquenter à Vitry-le- François et pourquoi ?

"J'aime aller régulièrement à la Médiathèque Albert Camus, un équipement ultra moderne dans lequel je peux fréquemment emprunter des ouvrages. Je trouve les lieux vraiment bien conçus et toutes les générations s’y croisent.

Si je pouvais conseiller aux visiteurs un lieu immanquable c’est bien sûr la Collégiale Notre-Dame-de-l’Assomption. Son style architectural classique et ses chapelles à l’intérieur valent définitivement le coup d’œil !

Pour les passionnés de l’Histoire de la Grande Guerre, la Nécropole de Vitry-le-François est aussi un lieu qu’il faut voir, la 1ère Bataille de la Marne a débuté à quelques kilomètres de Vitry-le-François et cette nécropole est le témoignage d’un passé douloureux encore présent dans les esprits."

Pourquoi avoir choisi de devenir Greeter et faire découvrir votre ville ?

"Passionné par ma ville et son histoire j’accueille des petits groupes de 6 personnes maximum pour leur faire visiter gratuitement Vitry-le-François. N’hésitez pas à contacter l’Office de Tourisme si vous voulez me rencontrer."

Avez-vous une petite anecdote insolite à nous raconter ?

"J’avais 7 ans pendant la Seconde Guerre Mondiale. Comme énormément de familles françaises, nous avons pris part à l’exode en juin 1940 et fui Vitry-le-François. Néanmoins, à Brienne-le-Château, à environ 45 kms de Vitry-le-François, nous étions exténués. Un camion allemand est passé, s’est arrêté et nous a ramené à Vitry-le-François à côté de la Caisse d’Épargne. Les soldats allemands nous ont même invité à manger à la cuisine roulante. Il faut croire que j’étais prédestiné à vivre dans la ville qui m’a vu naître."

Les parents aiment

La multitude d’évènements et de commerces dans une ville où l’on prend le temps d’apprécier les choses simples

Les enfants adorent

Le Festival BD, la médiathèque high-tech Albert Camus pensée aussi pour eux !