église Saint-Charles de Marnaval

Eglise Saint-Charles de Marnaval

Site et monument historiques à Saint-Dizier
Horaires et services non garantis
  • Eglise Saint-Charles est fermée au public. Se renseigner auprès de la Mairie, propriétaire des lieux et de pour toute demande.

    Avant la construction de cette église en 1894, il existait deux chapelles , la chapelle du Pont de la grotte (quartier des balcons , logement ouvriers) trop exigüe et éloignée centre et la chapelle privée de M. BECQUEY (rasée en 1895).

    Grâce à Emile Giros, Maire de Saint-Dizier et Directeur des Forges de Champagne, la construction fut décidée en 1893 à...
    Eglise Saint-Charles est fermée au public. Se renseigner auprès de la Mairie, propriétaire des lieux et de pour toute demande.

    Avant la construction de cette église en 1894, il existait deux chapelles , la chapelle du Pont de la grotte (quartier des balcons , logement ouvriers) trop exigüe et éloignée centre et la chapelle privée de M. BECQUEY (rasée en 1895).

    Grâce à Emile Giros, Maire de Saint-Dizier et Directeur des Forges de Champagne, la construction fut décidée en 1893 à l’emplacement du centre commercial de la Cité ouvrière. Les travaux débutent au printemps 1894.
    Erigée dans le style néogothique entre 1894 et 1895, cet édifice est intimement lié à l'histoire sociale, culturelle, urbanistique et économique du quartier métallurgique de Marnaval, situé à l'ouest de Saint-Dizier sur la rive sud de la Marne.

    L'église avec ses deux tours en avant donne l'aspect d’une petite cathédrale. Elle a à la forme d’une croix . une grande nef et 2 larges transepts ainsi qu’un vaste sanctuaire. Les vitraux sont des dons des Maîtres de Forges Becquey, de Baudicour, Emile Giros. L'Ingénieur : M de Vathaire (architecte local, auteur des Hauts-Fourneaux de Marnaval); le Curé : Abbé Nalot (auteur de la Basilique lyonnaise de Fourrière) et l'entrepreneur de ces travaux : M. Ratinet

    Le 04 mai 1894 : M. Aubert, Curé-Doyen de Notre-Dame bénit et posa la première « pierre » de cette église (la seule pierre qui soit entrée dans cette construction)
    Le 30 mai 1895 : M. Aubert bénit la nouvelle église et le 02 juin à la fête de la Pentecôte l’église est inaugurée avec la cérémonie des communions.

    Programme de construction proposé par l’ingénieur :
    « Point de pierre, mais du laitier » qu’on fabrique à Marnaval : poussière de crasse et chaux hydraulique mélangé à l’eau ; on coule cette matière comme on fait de la tuile et la brique. Le laitier ainsi séché obtient la dureté d’un roc. Le maçon n’a rien à tailler, il suffit juste de poser les briques couleur « blanc-gris » de formes égales. Ces briques de laitier faites par millions dans la Briqueterie de l’usine ont été réalisées par les ouvriers de Marnaval. (même les colonnes, colonnettes et chapiteaux…même matière). C'est une véritable économie de temps et d’argent.